Maho : l’histoire.

Maho : l’histoire.

A défaut de pouvoir écrire des romans sur les réseaux et de tout mélanger j’ai alors décidé de créer le Journal Maho. C’est ici que j’écrirai sur divers sujets ayant pour un seul et unique thème: Maho. Et j’ai déjà plein d’idées! Je pourrai vous rédiger un tas d’article sur les dessous de l’entreprise, les produits, les petites mains extérieures qui m’aident, l’atelier, le marché, mes bonnes adresses, mes inspirations.. Difficile de savoir par où commencer.. Et en cherchant dans mes albums photos c’est avec nostalgie que je me suis rendu compte qu’il s’était passé bien des choses depuis le début de l’aventure en juin 2014!

Et quand je regarde tout ce bout de chemin je me dis que l’entreprise a bien évoluée!

23140330_10214921864499089_1331281986_n

Non je ne m’appelle pas Maho (mais nombre d’entre vous le savent!). Maho est la contraction de mon nom et mon prénom: Manon Honoré. Ce nom nous est venu lors d’un repas en famille et c’est mon papa qui en est l’auteur!

Comment m’est venu l’idée? Tout simplement parce que je ressentais l’envie de porter des bandeaux. Après de nombreuses heures passées dans les magasins de ma ville Lilloise et Touquettoise, j’ai fini par me rendre à l’évidence: aucun ne me plaisait. Passionnée de couture et de mode depuis mon plus jeune âge,j’ai alors décidé de les réaliser à l’aide de mes dix doigts.

De réflexions en réflexions, je décide de me lancer dans la merveilleuse aventure qu’est la création de ma propre marque!

IMG_2682

Les tous premiers noeud Maho: c’est à ce moment là que l’idée de créer mon entreprise ne m’a plus quittée. Nous sommes en avril 2014 et je suis sur le point d’achever mon année de mise à niveau en arts appliqués au Lycée Saint Vincent de Paul à Loos.

J’utilise de petites chutes que mon entourage me donne pour confectionner de petits noeuds que j’applique sur des élastiques et barrettes.

Mon premier point de vente? Le marché du Touquet. Une première expérience enrichissante que j’essaye de perdurer au fil des années.

IMG_3363

Un de mes premiers marché et premier article dans le journal. Le stand a bien changé!

Après une superbe première saison sur le marché du Touquet, j’ai quand même décidé de continuer mes études, je n’étais pas encore prête pour me lancer totalement.
Maho était alors mon petit job étudiant, la semaine j’étais en cours au Lycée Sévigné à Tourcoing où je faisais un BTS Design de mode, le weekend et pendant les vacances scolaires: j’étais sur le marché du Touquet !
Ce « petit job » a vite envahi mes études, je tricotai dans le métro et même en cours..! J’aimais trop ce que je faisais, j’avais la conviction d’avoir trouvé ce que je voulais faire de mon avenir, j’ai alors décidé d’arrêter mes études en octobre 2015 pour me consacrer entièrement à Maho.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les premiers Heidi créés en 2015… Le patron a été revu et la qualité des photos aussi..!

Après de nombreux marchés, quelques ventes à domicile et ventes privées tout en confectionnant les articles depuis mon appartement. Le 19 Novembre 2016, j’ai trouvé ma perle rare: mon petit atelier Rue Saint André à Lille. C’est ici que je confectionne une partie des produits, que je réponds à vos emails et messages, que j’emballe vos colis.. C’est mon petit cocon, où je me sens parfaitement bien pour imaginer et créer certaines des pièces.

23244348_1509415709149880_1103272728862726799_n.jpg

Et depuis tout s’accélère… Vos commandes sur le site et vos petites visites à l’atelier me font tellement plaisir. J’aime beaucoup cette citation trouvée sur pinterest: « When you buy from a small business an actual person does a little happy dance« , c’est tellement vrai! Quel plaisir à chaque fois lorsque mon portable me signale une nouvelle commande! Vos messages, votre fidélité.. ça m’encourage toujours à donner le meilleur de moi même. Depuis le début je ne cesse de me remettre en question pour ne pas tomber dans une routine et toujours vous proposer des nouveautés.

C’est un vrai bonheur d’aller travailler tous les jours à l’atelier, d’imaginer et de confectionner les nouvelles collections à venir.

Je ne suis désormais plus seule à exercer toutes ses tâches, en janvier 2017 j’engageais alors mes deux premières stagiaires: Emilie et Maureen.Elles m’ont énormément aidée en réalisant diverses missions: communication, couture, photographie..et j’en passe!
En mai 2017, après de nombreuses recherches je trouvai enfin l’atelier de confection sur mesure pour moi, une superbe équipe de couturières dans le nord de la France. Je n’arrivai malheureusement (ou heureusement) plus à tout réaliser de mes petites mains, cette rencontre m’a permis d’élargir mon champ d’opportunités et répondre à vos demandes de plus en plus nombreuses tout en maintenant mes valeurs (artisanat, qualité et made in France). Depuis, je m’occupe alors de la découpe des différents tissus à l’atelier, mais aussi de la confection des petits accessoires (barrettes, élastiques..) et de la finition de certains produits, comme les bandeaux en laine qui sont depuis déjà plus d’un an tricotés à la main par des entrepreneuses à domicile en France.

19424150_1378814432210009_5813432198529580995_n

La réalisation d’un des modèles dans l’atelier de confection

Depuis maintenant quelques semaines, j’ai également de l’aide précieuse à l’atelier, la partie communication est gérée par Marie et Barbara m’apporte son soutient sur la production de certaines pièces.
Vous avez sans doute déjà dû recevoir quelques mails provenant de Marie, car elle s’occupe de la gestion des mails, des réseaux sociaux, des partenariats et collaborations. Et sans le savoir vous avez peut-être également reçu une pièce réalisée par Barbara.
Ces nombreux soutiens au quotidien me permettent de développer Maho tout en restant fidèle à mes valeurs.

Aujourd’hui, je peux dire que je suis fière de ce que j’ai accompli. Pleins de jolis projets sont en cours de préparation pour cette merveilleuse année 2018, j’ai si hâte de pouvoir vous en parler.

Je tiens à vous remercier vous, mais aussi toutes les personnes qui ont étés là et m’ont soutenues tout au long de mon parcours, aujourd’hui je vis de ma passion et ça, ça n’a pas de prix!

Je vous laisse sur ces mots doux, difficile de tout résumer en un seul article et puis j’en garde quand même un peu pour la suite.. 😉

..Une dernière photo pour la fin: Parce que Maho c’est aussi une partie de lui à travers moi. Toujours là pour me conseiller, m’écouter, me supporter.. (et même parfois à ne pas pouvoir dormir parce que je cogite trop!) 
Mon futur mari, on se dira oui en juillet 2018. (au Touquet bien évidement!)

img_4070.jpg

Belle journée,

à très bientôt,

Manon ♥

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s